LES ALLOTROPIES

Rencontres improbables pour réfléchir ensemble.

Les Allotropie, qu'est que c'est ?

Imaginez, un soir de semaine, une trentaine de personnes réunies. Prenez des entreprises, des habitants, des associations, des artistes, des chercheurs et des collectivités.
Trouvez un lieu inattendu, agrémentez de boissons fraîches et de petits fours et introduisez un sujet de société. Chaque participant est alors invité à partager son expérience personnelle et entendre celles des autres, parfois très loinde ses propres réalités. Voici les grands ingrédients de la recette de l’Allotropie, ce nouveau format de discussion initié par le Fonds de dotation La Rayonne.

« Pour commencer, l’Allotropie met tout le monde sur un pied d’égalité car personne ne sait vraiment ce que veut dire ce mot grec », confie en souriant Harout Mekhsian, le directeur du CCO La Rayonne. En science, ce mot évoque la capacité d’un corps à se présenter sous plusieurs formes différentes. Et c’est réussi. On facilite la prise de parole en invitant à ne pas faire de « discours de sachant », mais plutôt à se baser uniquement sur du partage d’expérience, du vrai.

Première rencontre : La vitalité d'une ville
29 mars 2022

« Qu’est-ce qui est signe de vitalité dans un quartier ? » Pour cette première Allotropie accueillie par NEXITY au HipTown Part-Dieu, une trentaine de personnes ont échangé dans l’espace cosy de ce co-working. Retrouvez des témoignages de participants, ainsi que les idées exprimées, dessinées par Fabienne Régnier.

La vitalité se dit de quelqu’un ou de quelque chose dont l’énergie, le dynamisme se manifestent par l’activité.
Pour un territoire on parle souvent de vitalité économique, le canada en a même créé un indice géographique.
Pourtant la vitalité d’une ville se limite-elle à son activité économique ? Qu’est-ce qui compose un quartier vivant ?
Faudrait-il créer un indice de vitalité pour les villes ? Que mettrait-on dedans ? Quelles images et quelles réalités nous viennent en tête?

Et si on croisait nos visions et expériences entre  entreprises, associations, chercheurs, artistes et habitants ?

Découvrez les travaux ici :

Seconde rencontre : Faut-il sortir du projet ?
17 mai 202

Le projet.
Désignant l’innovation ou le premier essai, il tend de plus en plus à se réduire à la planification d’une action.
Cette notion cartésienne, acculturée au monde de l’entreprise, prend pourtant de plus en plus le versant sur nos vies personnelles. Le projet de vie est-il vraiment possible ?

Quelle place devrions-nous laisser à ce qui n’est pas prédéfini ? Serions-nous plus résilients en laissant plus de place à notre instinct, voire à une part de chaos ? Le hasard et l’échec ont-ils vraiment leur place dans un projet ? Comment réagir à la tendance de surcontractualisation du projet ? Une fois signé, l’est-il encore ? L’appel à projet est-il un moteur ou un frein ? Pourrait-on remplacer l’écriture d’un projet par autre chose ?

Partageons des expériences de projet et de non-projet ayant eu des impacts décisifs, voire inattendus.

Découvrez les témoignages dans notre magazine "AVEC"

06
on fait quoi aujourd'hui ?
aujourd'hui
à La Rayonne
lundi 06 février
Accueil ouvert
09h à 11h - 14h à 16h
demain : ouvert